samedi 28 novembre 2020

Revenant sur le communiqué de presse du ministère de l’Intérieur, Sébastien Roché, politologue au CNRS, a relevé samedi sur son compte Twitter la politisation de la police française suite à l’affaire des enfants de 10 ans de retenus par la police d’Albertville, en Savoie, pendant plusieurs heures suite à des propos relevant potentiellement de l’apologie du terrorisme.

Roché a évoqué le caractère politisé de la police française qui semble la caractériser au niveau européen. Mettant en garde contre le caractère nocif de cet aspect attribué aux forces de l’ordre dans l’hexagone, le politologue a écrit que « ce jugement est défavorable à la confiance ».

Le communiqué de presse du ministère de l’Intérieur avait la procédure engagée contre les enfants relevait de la « stricte application de loi française » dont l’application s’imposait après avoir relevé « des signaux faibles d’un environnement radicalisé ».

Le communiqué précise que par décision de justice « les enfants devraient faire l’objet de mesures éducatives par la protection judiciaire de la jeunesse ».

Et d’ajouter : « Les services de l’Etat dans leur ensemble, la préfecture, l’éducation nationale, la police, la justice, ont strictement respecté le cadre légal avec rigueur et dans le respect des droits de chacun. Il est faux de dire que la police a usé d’une force démesurée. Il est faux aussi de dire que les policiers sont intervenus pour faire peur ».

Outre le vif émoi suscité par cette affaire auprès des internautes, elle soulève aussi des polémiques, notamment concernant les critères de radicalisation, jugées trop floues et sujettes à ambiguïté. Les appels à la dénonciation jugée arbitraire et dangereuse, instaurent un climat de délation et de suspicion aux dérives imprévisibles.

Sourceagences

Au même sujet

Autriche: deux « mosquées radicales » fréquentées par l’auteur de l’attentat de Vienne vont être fermées

Deux "mosquées radicales" fréquentées par l'auteur de l'attentat de Vienne vont être fermées, a annoncé vendredi le gouvernement autrichien. Un haut responsable de la...

Le Président turc Erdogan: « Chaque jour en moyenne, près de mille musulmans sont victimes du terrorisme et de la violence à travers le monde »

Le Président turc Erdogan: "Chaque jour en moyenne, près de mille musulmans sont victimes du terrorisme et de la violence à travers le monde. Le...

La Tunisie: contradiction plutôt gênante de l’interview de chef du gouvernement Hichem Mechichi

L’entretien télévisé du dimanche 18 octobre 2020 du Chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a suscité de nombreuses réactions. L’un des dossiers chauds sur lesquels...

Plus d'infos

Autriche: deux « mosquées radicales » fréquentées par l’auteur de l’attentat de Vienne vont être fermées

Deux "mosquées radicales" fréquentées par l'auteur de l'attentat de Vienne vont être fermées, a annoncé vendredi le gouvernement autrichien. Un haut responsable de la...

Le Président turc Erdogan: « Chaque jour en moyenne, près de mille musulmans sont victimes du terrorisme et de la violence à travers le monde »

Le Président turc Erdogan: "Chaque jour en moyenne, près de mille musulmans sont victimes du terrorisme et de la violence à travers le monde. Le...

La Tunisie: contradiction plutôt gênante de l’interview de chef du gouvernement Hichem Mechichi

L’entretien télévisé du dimanche 18 octobre 2020 du Chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a suscité de nombreuses réactions. L’un des dossiers chauds sur lesquels...

Coronavirus : le déficit budgétaire se creuse de 42, 8 milliards à fin septembre

Alors qu’il n’était que de 28 milliards en 2019, le déficit budgétaire s’est élevé à 42,8 milliards à fin septembre 2020. Il se serait...

Coronavirus: l’Algérie annonce un record de 593 nouvelles infections

Depuis plusieurs jours, les contaminations dues au Covid-19 ne cessent d’accroître en Algérie. La situation devient inquiétante, le dernier bilan des autorités sanitaires de...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici