samedi 28 novembre 2020

Amérique: élections présidentielles, Nouvelles règles pour le débat entre Trump et Biden

Suite au dernier débat télévisé largement critiqué, les candidats à la présidence des Etats-Unis verront leurs micros coupés pendant certaines parties de leur débat qui aura lieu cette semaine, ont annoncé lundi les organisateurs du débat.

Selon les nouvelles règles, le président Donald Trump et son adversaire démocrate, l’ancien vice-président Joe Biden, disposeront chacun de deux minutes de temps de parole ininterrompu au début de chaque segment de 15 minutes du débat de jeudi, a déclaré la Commission des débats présidentiels dans un communiqué.

« Seul le candidat qui a la parole aura son micro ouvert pendant ces deux minutes », indique le communiqué.

Et d’exhorter les candidats à « respecter le temps de parole de chacun, ce qui favorisera un discours plus courtois dans l’intérêt des téléspectateurs ».

Le changement de règle est intervenu après que Trump ait été largement critiqué pour ses 128 interruptions – selon le journaliste Jeremy Stahl – lors du débat du 29 septembre. Biden et l’animateur du débat, Chris Wallace, ont également été critiqués, mais dans une moindre mesure.

Un débat entre Trump et Biden était prévu pour le 15 octobre, mais il a été annulé en raison d’un différend sur les protocoles de sécurité après que le président ait contracté la COVID-19.

En outre, à l’approche du jour du scrutin du 3 novembre, la Cour suprême des États-Unis a ordonné lundi à l’État clé de Pennsylvanie de prendre en compte les bulletins de vote par correspondance jusqu’à trois jours après l’élection.

En vertu de cette ordonnance, les autorités électorales de l’État peuvent désormais recevoir et compter les bulletins de vote jusqu’au 6 novembre, ce qui est considéré comme une défaite pour les républicains, qui ont fait valoir que le décompte des bulletins tardifs créerait une confusion dans l’élection.

Trump lui-même a fait valoir qu’un gagnant devrait être annoncé juste après les élections et a affirmé que le vote par correspondance présentait des risques de fraude.

La plupart des observateurs estiment que ses allégations relatives à la question du vote par correspondance sont injustifiées.

SourceAgences

Au même sujet

Venezuela: Maduro se dit prêt au « dialogue » avec les États-Unis

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a félicité le candidat démocrate Joe Biden, pour sa victoire à la présidentielle des États-Unis, exprimant la volonté de son pays de dialoguer avec...

Élection de Joe Biden: félicitations des dirigeants arabes

Les dirigeants arabes ont félicité, dans la soirée du samedi, le candidat démocrate, Joe Biden, à la suite de l’annonce des médias américains de sa victoire...

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau félicite Biden après sa victoire

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a félicité, samedi, Joe Biden, candidat démocrate élu 46ème président des Etats-Unis d’Amérique. Dans un message de félicitations mis en ligne sur...

Plus d'infos

Venezuela: Maduro se dit prêt au « dialogue » avec les États-Unis

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a félicité le candidat démocrate Joe Biden, pour sa victoire à la présidentielle des États-Unis, exprimant la volonté de son pays de dialoguer avec...

Élection de Joe Biden: félicitations des dirigeants arabes

Les dirigeants arabes ont félicité, dans la soirée du samedi, le candidat démocrate, Joe Biden, à la suite de l’annonce des médias américains de sa victoire...

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau félicite Biden après sa victoire

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a félicité, samedi, Joe Biden, candidat démocrate élu 46ème président des Etats-Unis d’Amérique. Dans un message de félicitations mis en ligne sur...

Election américaine : Joe Biden est élu 46e président des Etats-Unis

Le candidat démocrate Joe Biden, a été élu, samedi, 46e président des États-Unis, en remportant les Etats de Pennsylvanie et du Nevada, selon les...

Présidentielles américaines : Bolton « le président républicain ne doit pas mentir »

L’ancien Conseiller à la sécurité nationale, John R. Bolton, a visé, vendredi, de manière indirecte, Donald Trump en déclarant : « le président républicain...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici