mardi 27 octobre 2020

L’ex-président du Mali quitte Bamako pour des soins aux Émirats arabes unis, après le coup d’Etat

L’ex-président du Mali a quitté samedi soir Bamako pour des soins aux Émirats arabes unis, plus de deux semaines après son renversement par la junte.

Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), « a quitté par vol spécial Bamako cette nuit pour Abu Dhabi pour des soins » médicaux, a dit une source aéroportuaire. La famille de l’ex-président a confirmé, indiquant qu’ »il a été autorisé à partir avec deux personnes à Abou Dhabi » à bord d’un avion envoyé par les Émirats.

« Nous avons effectivement pour des raisons humanitaires accepté son départ (de Bamako) mais à des conditions », a dit samedi, sans plus de précisions, un responsable de la junte qui a renversé le 18 août le président Keïta.

Le départ du Mali pour des soins à l’étranger d’IBK, 75 ans, avait été évoqué peu après sa chute le 18 août. Il s’est précisé en début de semaine à la suite, selon ses médecins, d’un court AVC pour lequel il a été hospitalisé mardi dans une clinique de Bamako qu’il a quittée jeudi.

Ouverture des consultations

Le « Comité national pour le salut du peuple » (CNSP) mis en place par les putschistes a ouvert samedi à Bamako des concertations sur la transition, qui doivent se poursuivre jusqu’au 12 septembre.

« Nous abordons une nouvelle histoire de notre pays. Cette étape cruciale nécessite une profonde réflexion et l’implication de l’ensemble des filles et des fils de la nation », a déclaré à l’ouverture des travaux Malick Diaw, numéro deux du CNSP.

SourceAgences

Au même sujet

Centrafrique : des affrontements font 7 morts et plus de100 blessés dans le nord

Au moins sept personnes ont été tuées et plus de cent autres blessées dans des affrontements qui ont éclaté samedi et dimanche à Batangafo,...

Al-Burhan: « Le retrait du Soudan de la liste du terrorisme est lié à la normalisation avec Israël »

Le président du Conseil de la souveraineté de transition, Abdel-Fattah Al-Burhan, a reconnu, lundi, que le dossier du retrait du Soudan de la liste américaine des "États...

Le chef de l’ONU choqué par l’attaque contre une école au Cameroun

Le Secrétaire général de l'Organisation des Nations unies (ONU), António Guterres a exprimé son choc face à l'attaque sanglante contre une école dans la région du sud-ouest du Cameroun, dans laquelle...

Plus d'infos

Centrafrique : des affrontements font 7 morts et plus de100 blessés dans le nord

Au moins sept personnes ont été tuées et plus de cent autres blessées dans des affrontements qui ont éclaté samedi et dimanche à Batangafo,...

Al-Burhan: « Le retrait du Soudan de la liste du terrorisme est lié à la normalisation avec Israël »

Le président du Conseil de la souveraineté de transition, Abdel-Fattah Al-Burhan, a reconnu, lundi, que le dossier du retrait du Soudan de la liste américaine des "États...

Le chef de l’ONU choqué par l’attaque contre une école au Cameroun

Le Secrétaire général de l'Organisation des Nations unies (ONU), António Guterres a exprimé son choc face à l'attaque sanglante contre une école dans la région du sud-ouest du Cameroun, dans laquelle...

Sénégal : des migrants meurent noyés après le renversement de leur pirogue

Une dizaine de personnes, au moins, ont perdu la vie en haute mer, au large des côtes sénégalaises, suite à l’explosion du moteur de leur pirogue,...

RDC : trois soldats congolais tués et 27 rebelles burundais neutralisés

L'armée congolaise a annoncé avoir « neutralisé » 27 rebelles burundais et perdu trois de ses hommes lors d’intenses combats ayant permis de déloger les rebelles de leur fief...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici