samedi 28 novembre 2020

Libye :Al-Sarraj s’est entretenu, avec le premier ministre italien, Conte, à Rome

Le président du Conseil présidentiel du gouvernement libyen d’entente nationale, Fayez Al-Sarraj, s’est entretenu, jeudi, avec le premier ministre italien, Giuseppe Conte, à Rome.

Selon l’agence de presse italienne AKI, qui cite des sources anonymes du gouvernement italien, « Al-Sarraj est arrivé jeudi soir au siège de la présidence du Conseil des ministres italien, le palais Chigi, à Rome, pour s’entretenir avec Conte.

L’agence n’a pas fourni plus de détails concernant la rencontre. Le bureau d’Al-Sarraj et celui de Conte n’ont publié aucun communiqué.

Conte avait déclaré, samedi, qu’une guerre par procuration fait rage sur le sol libyen et que l’Italie a toujours eu des intérêts en Libye, au présent comme au passé.

Il a toutefois noté que l’Italie n’a jamais pris part aux combats et n’a pas accepté de participer à cette guerre par procuration, affirmant que Rome soutient une solution politique à travers le dialogue en Libye.

Le ministère italien des Affaires étrangères avait estimé, le 18 octobre en cours, que la décision d’Al-Sarraj de confier le pouvoir à la prochaine autorité exécutive dénote d’un grand sens de responsabilité, à une étape critique de l’histoire du pays.

Mercredi, le ministre libyen de l’Intérieur, Fathi Bashagha, et son homologue italienne, Luciana Lamorghese, avaient discuté de la création d’une chambre commune entre les deux pays pour lutter contre l’immigration clandestine.

Le business de l’immigration clandestine est actif dans plusieurs régions du nord-ouest de la Libye depuis quelques années, en particulier dans les villes d’Al-Qarabulli » (60 kilomètres à l’est de Tripoli), Sabratha (70 kilomètres à l’ouest de Tripoli) et Zouara (120 kilomètres à l’ouest de Tripoli).

Selon des organisations de défense des droits de l’homme, les bateaux d’immigration en partance de ces zones vers les côtes de l’Europe, ont été à l’origine de la mort de centaines de migrants essentiellement arabes et africains.

Des groupes actifs dans ce business profitent de la division politique et du chaos sécuritaire, que connaît le pays depuis le renversement du régime du défunt dirigeant Mouammar Kadhafi, à la suite d’une révolution populaire en 2011.

SourceAgences

Au même sujet

Libye/Covid-19: l’enregistrement du bilan journalier le plus lourd de contaminations à savoir,1639 cas

Le Centre national libyen des la lutte contre les maladies, a annoncé dimanche l'enregistrement du bilan journalier le plus lourd de contaminations par la Covid-19, à savoir,...

libye: Mechri : « Nous nous dirigeons vers la fin de la phase transitoire en Libye »

Khaled Mèchri, président du Haut Conseil d'Etat libyen, a souligné, mercredi, que la « Libye se dirige sur la bonne voie en vue de mettre fin à la phase transitoire »...

Libye: toutes les routes qui mènent à al-Jofrah seraient définitivement coupées

En Libye, la chambre opérationnelle de Syrte et d’al-Jofrah a annoncé, aujourd’hui mardi, que «toutes les routes qui mènent à al-Jofrah seraient définitivement coupées»,...

Plus d'infos

Libye/Covid-19: l’enregistrement du bilan journalier le plus lourd de contaminations à savoir,1639 cas

Le Centre national libyen des la lutte contre les maladies, a annoncé dimanche l'enregistrement du bilan journalier le plus lourd de contaminations par la Covid-19, à savoir,...

libye: Mechri : « Nous nous dirigeons vers la fin de la phase transitoire en Libye »

Khaled Mèchri, président du Haut Conseil d'Etat libyen, a souligné, mercredi, que la « Libye se dirige sur la bonne voie en vue de mettre fin à la phase transitoire »...

Libye: toutes les routes qui mènent à al-Jofrah seraient définitivement coupées

En Libye, la chambre opérationnelle de Syrte et d’al-Jofrah a annoncé, aujourd’hui mardi, que «toutes les routes qui mènent à al-Jofrah seraient définitivement coupées»,...

Libye : congédiement de trois responsables du Comité de documentation des violations des droits de l’homme

Le président du Conseil présidentiel du gouvernement libyen d'entente nationale, Fayez el-Sarraj, a limogé, dimanche, les 3 responsables du Comité de suivi et de documentation des...

Financement libyen: « Sarkozy » mis en examen pour « association de malfaiteurs »

lL’ancien président Nicolas Sarkozy a été mis en examen une quatrième fois, pour « association de malfaiteurs », dans l’enquête sur des soupçons de...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici